A l'heure européenne

Les conseillers de Pierre Lellouche présents lors d’une des désormais-traditionnels «matinées de l’Europe», mardi 10 novembre au Quai d’Orsay semblaient fatigués. Plusieurs d’entre eux arborent des cernes impressionnantes.

Travail sur un scénario de sortie de crise? Mise en œuvre du traité de Lisbonne? Négociations avec les autres Etats membres pour s’accorder sur les noms du président du Conseil européen et du ministre des Affaires étrangères de l’UE? Nenni! Trois nuits de répétitions, juste avant la «grande fête populaire» célébrant, le 9 novembre au soir place de la Concorde, la chute du mur de Berlin, ont eu raison d’eux. Et les semaines à venir risquent de ne pas être beaucoup plus reposantes…

Author :
Print