A l'heure européenne

Conversation surréaliste avec le service de presse du parti socialiste français, à la veille du Conseil européen des 29 et 30 octobre:

(le journaliste) – Bonjour, savez-vous si Martine Aubry sera présente à Bruxelles pour la réunion organisée par le PSE, demain?

(le service de presse) – Non, elle n’y sera pas.

(le journaliste) – Savez-vous si quelqu’un du parti socialiste français s’y rendra?

(le service de presse) – Oui, bien sûr.

(le journaliste) – Qui ça?

(le service de presse) – Si vous voulez savoir, appelez quelqu’un à la cellule de Bruxelles, ou alors un député européen…

Après vérification, la réunion du PSE n’était ouverte qu’aux premiers ministres des partis européens affiliés au PSE. Voilà une explication qui aurait été plus simple que d’invoquer une sombre «cellule» de Solférino à Bruxelles…S’agissait-il de la délégation socialiste française au PSE?

Author :
Print