A l'heure européenne

Entendu au Quai d’Orsay. Alors que des associations à vocation européenne attendent, mardi 19 mai, le début d’une réunion avec le secrétaire d’Etat aux Affaires européennes, Bruno Le Maire, le ministre des Affaires étrangères…et européennes, Bernard Kouchner, passe par là.

“Mais qui sont tous ces gens”, interroge-t-il? Et le représentant de l’une de ces associations de lui répondre.

Bernard Kouchner du tac au tac: “Des associations à vocation européenne…! Et bien il va falloir vous mettre à travailler, parce que la c’est catastrophique”. Rires gênés dans l’assistance.

“Non mais vraiment c’est n’importe quoi. Enfin…de toutes façons c’est fini dans un mois?”.

Ah ouf, le ministre des Affaires étrangères et européennes nous rassure, après deux semaines de campagne sur les élections européennes, il arrêtera de parler d’Europe.

Author :
Print

Comments

  1. À se demander ce qui est catastrophique… Le manque d’intérêt des électeurs pour les élections à venir ou le manque de connaissance et donc d’intérêt de nos politiques pour l’UE.

Comments are closed.