A l'heure européenne

C’est la Nouvelle République qui nous l’apprend, dans son édition du 2 avril: la tête de liste UMP de la région grand Ouest a déjà élaboré sa méthode de travail pour mener de front le travail de député européen, et celui de président de Conseil général du Maine-et-Loire, qu’il occupe déjà aujourd’hui.

“Je déléguerai un peu plus qu’aujourd’hui mes activités départementales. Et puis vous savez, le travail des dossiers, je peux le faire dans la chambre d’hôtel à Strasbourg ou Bruxelles, et même dans le train entre Angers et le Parlement”, retranscrit notre consœur Delphine Noyon.
Author :
Print

Comments

Comments are closed.